Le suivi individuel renforcé

Le suivi individuel renforcé s'applique aux salariés affectés à des postes présentant des risques particuliers pour leur santé ou leur sécurité, ou pour celles de leurs collègues ou des tiers évoluant dans l'environnement immédiat de travail.
C'est le cas pour les salariés exposés aux risques suivants 
(R 4624-23) :

·         amiante

·         plomb

·         agents cancérogènes, mutagènes ou toxiques pour la reproduction (CMR / 1A et 1B)

·         agents biologiques des groupes 3 et 4

·         rayonnements ionisants

·         milieu hyperbare

·         chute de hauteur lors d'opérations de montage et de démontage d'échafaudages


C'est le cas également des salariés affectés à des postes pour lesquels le Code du travail prévoit un examen d'aptitude spécifique.

Après avis du médecin du travail, du CHSCT ou des délégués du personnel, l'employeur peut compléter la liste des postes présentant des risques particuliers. Ces derniers bénéficieront également d'un suivi individuel renforcé comprenant un examen médical d'aptitude avant l'affectation au poste, lequel sera ensuite renouvelé périodiquement.

La fréquence de ces examens est déterminée par le médecin du travail (4 ans maximum).

Une visite intermédiaire est réalisée par un professionnel de santé deux ans, au plus tard, après l'examen médical d'aptitude.